Blogue Lareau - Courtiers en assurances

Bordée de sucre au Québec

Vanessa Fortin Auteur Lareau - Vanessa Fortin

La saison des sucres commencera sous peu au Québec, signe que l’hiver tirera bientôt à sa fin! C’est bien connu, chaque printemps est marqué par la récolte de l’eau d’érable, une vraie mine d’or pour le Québec. En effet, le sirop d’érable est le seul produit alimentaire pour lequel on domine le marché, avec 71 % des parts. Constituée de près de 13 500 acériculteurs, l’industrie génère environ 5000 emplois. Année après année, le sirop d’érable gagne en popularité. Le sirop est un sucre naturel, qui renferme plus de 50 composés bénéfiques, dont une molécule, la « Québécol », nommée justement en l’honneur du plus important producteur mondial de celle-ci; le Québec. Le sirop d’érable fait bien sûr partie intégrante de notre culture et nos recettes, le produit étant très accessible pour tous ceux qui habitent la province. Il est plus que probable de Lire la suite…

Réparation ou remplacement de pare-brise. Quoi faire?

Clifford St-Rémy et Alexis Bernier Auteur Lareau - Clifford St-Rémy et Alexis Bernier

Le pare-brise occupe un rôle important sur le véhicule, il fait partie de sa structure autant que le toit et les portes. Il empêche le toit de s’écraser sur vous lors de tonneaux, il permet aux coussins gonflables de se déployer dans la bonne position pour amortir les passagers et il vous empêche d’être éjecté lors d’une collision grave. Une petite étoile dans votre pare-brise peut donc paraître anodine, mais il n’en est rien. La question qui se pose alors est : le pare-brise sera-t-il à réparer ou à remplacer? La réparation La réparation d’un pare-brise en raison d’une petite craquelure décrite comme une étoile ou encore un éclat est prise en charge par votre compagnie d’assurance, et ce, sans que vous ayez à débourser un sou si vous avez la protection sur votre police d’assurance. Ladite protection est le B3 Lire la suite…

Entreprise à domicile: êtes-vous assurés?

Marie Claire Dansereau et Kim Wesley Auteur Lareau - Marie Claire Dansereau et Kim Wesley

Vous avez décidé de suivre votre instinct et de devenir travailleur autonome. Vous avez investi temps et argent afin que votre rêve devienne réalité. Après plusieurs semaines de préparatifs, vous exploitez enfin votre entreprise… de la maison ! Vous avez avisé vos clients, vos fournisseurs, vous avez pensé à tout… presque à tout. Avez-vous appelé votre courtier d’assurance afin de lui faire part de ce changement? Sachez qu’advenant un sinistre, le fait de ne pas avoir déclaré vos activités professionnelles à l’assureur pourrait invalider la réclamation. Qu’entendons-nous par activités professionnelles? Toute activité faisant l’objet d’une rémunération et exercé de manière continue ou régulière, notamment un commerce, un métier ou une profession. Si vous êtes coiffeur, comptable, décorateur d’intérieur et que quelques soirs par semaines, vous accommodez vos clients en les recevant à la maison afin d’offrir un service personnalisé, vous devez Lire la suite…

Mon travail, ma passion

Danielle Ouellette Auteur Lareau - Danielle Ouellette

C’était un mercredi, plus précisément le 16 mai 1984. C’est vraiment à partir de cette date que tout s’est enclenché. Voici comment mon histoire a commencé. Alors âgée d’à peine 21 ans, je me suis dénichée une entrevue dans le but de me trouver un emploi, bien que je ne connaissais vraiment rien du grand monde de l’assurance. Le mois de mai étant un mois très achalandé pour tous les cabinets d’assurances, imaginez-vous un peu dans quoi je m’embarquais… Je suis arrivée à mon entrevue du haut de mes 5 pieds 6 pouces avec toute l’assurance possible. Mais plus l’entrevue défilait, plus je voyais que mes chances se réduisaient étant donné que je n’avais aucune connaissance dans le domaine. À la fin de l’entrevue, j’ai joué mon plus gros pari à ce jour : j’ai offert qu’on essaie mes services gratuitement Lire la suite…

Le temps des fêtes et la responsabilité de vos invités

Gabrielle Côté Auteur Lareau - Gabrielle Côté

Le temps des fêtes est à nos portes et ce sera l’occasion de se recevoir en famille et entre amis, de sortir nos plus beaux habits, de créer une ambiance festive autour de traditionnelles recettes réconfortantes. Enfin, nous prenons quelques jours de congé et nous respirons une bouffée de liberté et de bonheur qui frôle parfois l’insouciance! De ce fait, s’il advenait un dommage à votre logement durant ces festivités causé par un invité, est-ce que vous saviez, qu’en tant que locataire, votre responsabilité pourrait être engagée? Votre contrat d’assurance En effet, selon les polices d’assurance locataire, il est mentionné, dans votre volet responsabilité civile, que vous êtes couverts pour les dommages suivants : Matériels – Le bâtiment dans lequel vous habitez Physique – Toute personne qui se blesse dans votre logement Moral – Tout préjudice découlant de propos qui pourrait Lire la suite…

La mini-maison: une assurance à sa hauteur?

Jessie Hébert-Barbeau Auteur Lareau - Jessie Hébert-Barbeau

Malgré que le nombre d’enfants par famille ait grandement diminué dans les dernières décennies, nous possédons de plus en plus d’espace habitable. Depuis les années 80, la taille de la maison familiale moyenne a grandement augmentée. Aujourd’hui, la taille moyenne d’une maison au Canada oscille entre 1900 et 2300 pieds carrés. Comme plus d’espaces signifient aussi des hypothèques plus coûteuses, de plus en plus de gens décident de briser la tendance et se dirigent vers de plus petits espaces de vie appelés mini-maisons. Mais qu’est-ce qu’une mini-maison? Les mini-maisons sont des maisons dont le nombre de pieds carrés se chiffre souvent à moins de 400. Elles se présentent sous plusieurs formes et sont utilisées pour un nombre encore plus varié de raisons. La mobile Premièrement, on retrouve la maison de type mobile, mini-habitation située sur une remorque qui ne sera Lire la suite…

Votre tolérance au risque se reflète-t-elle sur votre contrat d’assurance?

Martin Decelle et Jimmy Lussier Auteur Lareau - Martin Decelle et Jimmy Lussier

Martin et Jimmy sautent d’un avion à plus de 20 000 pieds d’altitude. Martin a évidemment son parachute alors que Jimmy dit ne pas en avoir besoin lors de son saut. Selon vous, qui prend la décision la plus risquée? Tout d’abord, le risque est défini comme étant l’incertitude par rapport au résultat d’un évènement, celui-ci pouvant être positif ou négatif. Vous avez alors choisi la bonne réponse : Martin. Dans le cas de Jimmy, il y a certitude par rapport au résultat final, c’est-à-dire que malheureusement, celui-ci s’écrasera brutalement au sol. Dans le cas de Martin, il y a incertitude par rapport au résultat de son atterrissage. Mais qu’en est-il de l’assurance? Est-elle essentielle aujourd’hui avec tous les phénomènes météorologiques et les accidents quotidiens? Est-elle vraiment un outil pour contrer cette incertitude? La réponse est évidemment oui, mais chacun d’entre nous Lire la suite…

L’entrepreneuriat au Québec, ça brasse!

Vanessa Fortin Auteur Lareau - Vanessa Fortin

Nous avons parfois la fausse idée que les Québécois n’ont pas la fibre entrepreneuriale, que le Québec est en retard sur les autres, que c’est impossible de percer ici. Alors peut-être serez-vous surpris d’apprendre que le Québec surpasse tous les pays du G7, mis à part le reste du Canada, pour la proportion d’entrepreneurs en regard de la population totale? Les Québécois sont ambitieux, créatifs et innovateurs; assez pour permettre à une province de surclasser des pays comme l’Allemagne, les États-Unis, le Japon, la France, l’Italie et le Royaume-Uni. Les Québécois perçoivent plus d’occasions d’affaires que tous les pays du G7, mais 38,9 % de ceux-ci ne se lancent pas en affaires par peur de l’échec, malgré un contexte économique favorable. On retrouve d’autres statistiques très intéressantes concernant l’entreprenariat, comme celles ci-haut, sur le site Global Entrepreneurship Monitor . Le potentiel de Lire la suite…

La cuisine de rue réinventée par Les Grillades à Poudrette

Vanessa Fortin Auteur Lareau - Vanessa Fortin

Pour la majorité des gens, la grillade fait référence à à peu près tout ce que l’on fait cuire sur le BBQ. Par contre, si l’on vient de la région de St-Rémi ou de Valleyfield, on parlera alors de quelque chose de bien précis. En effet, la grillade est en fait une tranche de flanc de porc, qui est la même partie que l’on utilise pour le bacon, mais que l’on assaisonne d’épices salées et que l’on fait fumer sur un grill au charbon de bois. Valérie St-Onge de VIVA-médias raconte qu’autrefois, on salait cette pièce de viande par souci d’économie. En effet, cela permettait de conserver le flanc de porc plus longtemps et ainsi de ne pas perdre de grandes quantités de viande qui ne se vendraient possiblement pas à l’hiver. Aujourd’hui, on le fait par pur plaisir gastronomique! Ce Lire la suite…

Le chauffage au mazout, devrais-je m’en départir?

Nicholas Brisson Auteur Lareau - Nicholas Brisson

De nombreux foyers québécois possèdent toujours un système de chauffage au mazout. Certains d’entre vous pensent peut-être convertir ce chauffage pour une autre source d’énergie, soit pour faire des économies à long terme, ou simplement parce que votre système actuel est désuet. Le chauffage au mazout apporte des avantages que d’autres sources de chauffage ne possèdent pas. Par exemple, si l’on pense à se diriger vers un système électrique, il faut prévoir qu’advenant une panne de courant, on pourrait se retrouver sans chauffage pour des heures. Il y a également la possibilité que votre panneau électrique ne soit pas assez puissant pour accueillir le nouveau système de chauffage, ce qui engendre des coûts supplémentaires. Le chauffage au mazout nécessite un entretien régulier. Une inspection de la fournaise et du réservoir devrait être faite annuellement, un détecteur de monoxyde de carbone Lire la suite…

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Next ›
  7. Last »