Réclamations Archives - Page 6 sur 9 - Blogue Lareau

Réclamations

S’tu vrai?: Mythes sur l’assurance

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

L’assurance automobile et habitation est un domaine qui n’est peut-être pas si intriguant, mais qui véhicule bon nombre de mythes sur l’assurance. Nous avons traité par le passé un bon nombre de ceux-ci dans Mythbusters et Mythbusters 2, mais il en ressort souvent plusieurs… regardons-en quelques uns, parce que je me fais souvent demander : « Charles, s’tu vrai qu’un assureur peut… » Refuser de payer ta réclamation si t’es parti en voyage? – Exclusions d’un contrat d’assurance habitation C’est important de savoir qu’un contrat d’assurance habitation comporte une clause très restrictive concernant ce qu’on appelle « la saison normale de chauffage ». Lors d’un voyage, l’hiver, les tuyaux peuvent geler et éclater. Si la maison n’est pas régulièrement visitée (après 4 à 7 jours, selon les contrats et assureurs), l’assureur est en droit de refuser de payer les dommages supplémentaires liés à Lire la suite…

Alerte incendies

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

L’année a bien mal commencé pour un nombre beaucoup plus important d’assurés qu’à l’habitude. Les grands vents, les précipitations sous formes diverses et les écarts importants de température ont causé beaucoup de dommages à plusieurs domiciles. L’assureur et votre courtier seront toujours là lorsque les pertes majeures vous toucheront. Mais rien ne vaut une bonne prévention, car l’argent versé par l’assureur ne compensera jamais les soucis, la perte de vos souvenirs et de votre résidence qui vous est chère. Un nombre important d’incendies a d’ailleurs touché nos assurés depuis le début de l’année. Sans entrer dans les détails de chacun, voici quelques conseils qui auraient peut-être pu leur éviter le pire : Le dégel des tuyaux.   Lorsque les écarts de températures sont importants, les tuyaux peuvent geler ou éclater. Il est impératif de savoir d’abord où se trouvent les valves Lire la suite…

Mauvais chien!

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Il était teeeeeellement cute. Il mâchouillait un jouet dans sa cage à l’animalerie. Il avait l’air si enjoué et affectueux. On ne pouvait pas le laisser là… coincé dans sa cage. En plus, s’il devient trop grand pour sa cage, on n’osait pas imaginer ce qui allait lui arriver. Alors on a acheté le chien-chien. Cette histoire, c’est celle de plusieurs personnes. Quasiment la mienne. La suite, c’est aussi l’histoire de plusieurs personnes. Dans certains cas quasiment la mienne. Un chien-chien c’est peut-être cute à l’animalerie, dans une cage, mais une fois arrivé chez vous… ça peut causer des dégâts. Ces dommages sont-ils assurés? 1- Le petit chien qui fait pitié Il est tellement petit. Il est tellement cute. On ne peut pas le mettre en cage, comme à l’animalerie…? Alors quoi, on le laisse dans la maison. Il est Lire la suite…

10 Q/R sur l’assurance des administrateurs et dirigeants (D&O)

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

1- Qu’est-ce que l’assurance D&O ? Le terme D&O, de l’anglais Directors & Officers, est généralement utilisé dans le domaine pour désigner l’assurance des Administrateurs et Dirigeants. Le produit vise à couvrir personnellement la responsabilité imputée à des directeurs, des chargés de projets ou des propriétaires qui sont visés par des poursuites liées à leurs décisions ou celles de leurs collègues. Même si la croyance populaire veut que l’incorporation protège les individus derrière la compagnie, la levée du voile corporatif, il y a plus de 15 ans déjà veut le contraire. Depuis, il y a une tendance lourde à rendre de plus en plus imputable personnellement les administrateurs de leurs décisions. 2- Qui est couvert par l’assurance D&O? L’assurance D&O viendra défendre tout administrateur, dirigeant ou employé d’une entreprise de tout sinistre survenant dans le cadre de ses fonctions. L’entreprise Lire la suite…

Suis-je assuré à 80%?

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

La plupart des contrats d’assurance comporte ce que l’on appelle une règle de coassurance ou une règle proportionnelle. Vous avez en main, par exemple, la police du syndicat de votre copropriété? Vous verrez donc tout juste à côté du montant d’assurance souscrit un pourcentage, généralement de 80%, 90% ou 100%. Il y a, en général, deux réflexes erronés en rapport avec ce pourcentage. Le premier, c’est de l’ignorer. Le deuxième, c’est de croire que c’est le pourcentage du bien assuré par l’assureur. Ironiquement, plus le pourcentage est bas, plus la couverture de l’assureur est étendue. Pourquoi? Regardons le tout de plus près… La règle proportionnelle est en place pour éviter qu’un assureur doive subir un exposé à un sinistre sans en percevoir la prime liée au risque réel assuré. Par exemple, un propriétaire d’un édifice en béton pourrait déterminer que Lire la suite…

Dois-je déclarer mes contraventions?

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Au cas, juste au cas où vous ne l’aviez pas remarqué, les patrouilleurs sont présents en grand nombre sur les routes. Sécurité oblige, disent-ils… Mais permettons-nous de croire que c’est également une question de rentabilité. Alors, un petit écart de conduite… et vous êtes l’heureux propriétaire d’une contravention de, disons 150$. Est-ce que votre assurance automobile va augmenter? La réponse n’est pas unique. Explorons donc les possibilités. Il faut d’abord savoir que l’article 2408 du Code Civil stipule que l’assuré est « Tenu de déclarer toutes les circonstances connues de lui qui sont de nature à influencer de façon importante un assureur dans l’établissement de la prime, l’appréciation du risque ou la décision de l’accepter. » C’est un énoncé très pointu, qui oblige l’assuré par exemple à déclarer ses contraventions ou une suspension de permis à son assureur, sans quoi Lire la suite…

L’International Loto-Québec chez vous?

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Si vous avez suivi un peu le dernier Euro, vous avez sûrement été en mesure de voir les prouesses du jeune prodige italien Mario Balotelli. Le marginal et talentueux joueur de Manchester City n’est pas seulement flamboyant sur le terrain. Il l’est aussi dans sa vie privée. Par exemple… en jouant avec des feux d’artifice, il a incendié malencontreusement sa maison. Bon, il a peut-être justement un peu joué avec le feu… alors qu’il allumait lesdits feux d’artifice dans sa salle de bain… Mais les feux d’artifice sont tout de même un jeu dangereux. Même si on se croit prudent et qu’on ne les allume pas dans la salle de bain. Je me souviens d’un de ces partys alors que j’avais peut-être 18 ans. Un ami avait reçu chez lui et, puisque c’était la fête, un autre avait apporté des Lire la suite…

5 Trucs pour éviter un refoulement d’égouts

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

On parle souvent de refoulement d’égouts lorsque l’on parle des dégâts d’eau en général. Ceux-ci sont de plus en plus fréquents au point d’être le sinistre le plus courant en assurance habitation. Pourquoi? Il y a plusieurs raisons… Notons d’abord le facteur géographique : L’étalement urbain augmente les risques de refoulement d’égouts de plusieurs façons. Premièrement, les réseaux d’aqueduc et d’égouts sont rarement mis à niveau lorsque de nouvelles constructions se greffent au réseau. Ensuite, les résidences sont construites dans des secteurs originalement moins propices à la construction, dans des emplacements où les sols sont naturellement moins drainés et plus humides. Notons aussi que les éponges naturelles que sont les sols environnants autour de plus anciens développements sont exploitées et l’eau cherche à trouver de nouveaux points d’écoulement. C’est parfois donc dans votre sous-sol. Il y a le facteur climatique Lire la suite…

29 mai 2012, une date à retenir?

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Il faut croire que je suis à des endroits particuliers les jours de désastre. Je n’avais que 6 ans à l’époque et je me souviens encore de cette journée. C’était le 14 juillet 1987. Le déluge s’abattait sur Montréal alors que j’étais dans une roulotte sur un terrain de camping de Rouse’s Point. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, le 14 juillet 1987 est devenu la date référence pour comparer les dates à orages violents. Entre 57 et 103 millimètres de pluie s’abattent sur Montréal. On calcule en général qu’un millimètre de pluie équivaut à un centimètre de neige. Un petit retour dans le temps … Une jeune Céline Galipeau : http://archives.radio-canada.ca/c_est_arrive_le/07/14/ Le déluge de Montréal : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9luge_de_Montr%C3%A9al Le 5 janvier 1998, alors que s’abattait sur le Québec une tempête de verglas qui allait marquer l’imaginaire des gens pour Lire la suite…

C’était l’enfer, il y a un an…

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Il y a un an, jour pour jour ou presque, le niveau de l’eau sur le Richelieu atteignait un niveau record. Depuis un mois, déjà, les riverains du Richelieu et de la Baie Missisquoi pataugeaient dans le désastre. Pourtant, trois semaines auparavant, les sinistrés croyaient avoir connu le pire… le 6 mai 2011, le niveau du Richelieu fracassait déjà un record absolu. Les résidents ne pouvaient espérer rien de pire… Mais les jours qui allaient suivre n’auguraient rien de bon. De la pluie, de la pluie et toujours plus de pluie. Alors il y a un an, nous étions en plein cœur de ce désastre. En plein cœur, car les derniers évacués n’allaient pouvoir retourner chez eux qu’un mois plus tard, à la fin juin. Plusieurs, d’ailleurs, n’allaient y retourner que pour constater les ruines de l’endroit où, deux mois Lire la suite…

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9