Habitation Archives - Page 6 sur 9 - Blogue Lareau

Habitation

Alerte incendies

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

L’année a bien mal commencé pour un nombre beaucoup plus important d’assurés qu’à l’habitude. Les grands vents, les précipitations sous formes diverses et les écarts importants de température ont causé beaucoup de dommages à plusieurs domiciles. L’assureur et votre courtier seront toujours là lorsque les pertes majeures vous toucheront. Mais rien ne vaut une bonne prévention, car l’argent versé par l’assureur ne compensera jamais les soucis, la perte de vos souvenirs et de votre résidence qui vous est chère. Un nombre important d’incendies a d’ailleurs touché nos assurés depuis le début de l’année. Sans entrer dans les détails de chacun, voici quelques conseils qui auraient peut-être pu leur éviter le pire : Le dégel des tuyaux.   Lorsque les écarts de températures sont importants, les tuyaux peuvent geler ou éclater. Il est impératif de savoir d’abord où se trouvent les valves Lire la suite…

Ahhhh la neige…

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Certains y voient un irrésistible manteau blanc, synonyme de réconfort, de nostalgie, de plaisir en famille. D’autres y voient des pieds mouillées, des grippes, de la slush, des maux de dos et des problèmes de stationnement.   Les assureurs, eux, y voient des risques d’effondrement de toit, de dommages à la structure et d’infiltration d’eau. À chacun son métier, comme on dit…   Enfin, si les assureurs craignent l’effondrement des toits, vous, de votre côté… vous pourrez aller humer l’air frais et dévêtir de son beau manteau blanc votre toiture. En plus d’être un excellent exercice – si vous n’êtes pas cardiaque – vous pourrez regarder de haut le voisinage, une perspective de vue plutôt rare, à moins que vous ne soyez maniaque de nettoyage de gouttières. Faites tout de même attention.   Car s’il est vrai que c’est un Lire la suite…

Mauvais chien!

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Il était teeeeeellement cute. Il mâchouillait un jouet dans sa cage à l’animalerie. Il avait l’air si enjoué et affectueux. On ne pouvait pas le laisser là… coincé dans sa cage. En plus, s’il devient trop grand pour sa cage, on n’osait pas imaginer ce qui allait lui arriver. Alors on a acheté le chien-chien. Cette histoire, c’est celle de plusieurs personnes. Quasiment la mienne. La suite, c’est aussi l’histoire de plusieurs personnes. Dans certains cas quasiment la mienne. Un chien-chien c’est peut-être cute à l’animalerie, dans une cage, mais une fois arrivé chez vous… ça peut causer des dégâts. Ces dommages sont-ils assurés? 1- Le petit chien qui fait pitié Il est tellement petit. Il est tellement cute. On ne peut pas le mettre en cage, comme à l’animalerie…? Alors quoi, on le laisse dans la maison. Il est Lire la suite…

L’International Loto-Québec chez vous?

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Si vous avez suivi un peu le dernier Euro, vous avez sûrement été en mesure de voir les prouesses du jeune prodige italien Mario Balotelli. Le marginal et talentueux joueur de Manchester City n’est pas seulement flamboyant sur le terrain. Il l’est aussi dans sa vie privée. Par exemple… en jouant avec des feux d’artifice, il a incendié malencontreusement sa maison. Bon, il a peut-être justement un peu joué avec le feu… alors qu’il allumait lesdits feux d’artifice dans sa salle de bain… Mais les feux d’artifice sont tout de même un jeu dangereux. Même si on se croit prudent et qu’on ne les allume pas dans la salle de bain. Je me souviens d’un de ces partys alors que j’avais peut-être 18 ans. Un ami avait reçu chez lui et, puisque c’était la fête, un autre avait apporté des Lire la suite…

SCHL : Onze ajustements en quatre ans

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

  SCHL : encore des ajustements! Alors que les plans d’austérité se multiplient à travers la planète, le Canada tient économiquement bon, mais se dote ponctuellement de mesures pour éviter certaines surchauffes. C’est l’endettement des ménages qui est aujourd’hui visé par le ministre des Finances Jim Flaherty dans sa dernière mesure de resserrement de l’accès au crédit hypothécaire. Une mesure d’ailleurs saluée par le gouverneur de la Banque du Canada. Il faut comprendre que l’endettement, même s’il est un stimulant à la consommation et donc à l’économie, doit avoir une certaine limite. Actuellement, l’endettement des ménages canadiens se situe à 152% du revenu annuel. Aux États-Unis, l’économie a implosé lorsque le niveau de 160% a été atteint. La SCHL est une société de la couronne responsable de faciliter l’accès à la propriété. Moyennant un taux standard pour tous selon la Lire la suite…

5 Trucs pour éviter un refoulement d’égouts

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

On parle souvent de refoulement d’égouts lorsque l’on parle des dégâts d’eau en général. Ceux-ci sont de plus en plus fréquents au point d’être le sinistre le plus courant en assurance habitation. Pourquoi? Il y a plusieurs raisons… Notons d’abord le facteur géographique : L’étalement urbain augmente les risques de refoulement d’égouts de plusieurs façons. Premièrement, les réseaux d’aqueduc et d’égouts sont rarement mis à niveau lorsque de nouvelles constructions se greffent au réseau. Ensuite, les résidences sont construites dans des secteurs originalement moins propices à la construction, dans des emplacements où les sols sont naturellement moins drainés et plus humides. Notons aussi que les éponges naturelles que sont les sols environnants autour de plus anciens développements sont exploitées et l’eau cherche à trouver de nouveaux points d’écoulement. C’est parfois donc dans votre sous-sol. Il y a le facteur climatique Lire la suite…

Un plancher – deux couleurs…

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Cette semaine je vous exposerai une petite situation lors de laquelle, encore une fois, sans courtier à leur service, les clients n’auraient pas eu le règlement final escompté, ou il leur aurait été beaucoup plus long et fastidieux… Un client subi un dommage par l’eau résultant d’un bris de tuyau. La compagnie d’assurance mentionne à l’assuré une limite d’assurance qui est, en réalité, une erreur d’interprétation de contrat. Les assurés débutent donc eux-mêmes les travaux de séchage et de démolition afin d’avoir suffisamment de fonds pour réparer les dommages. Une semaine plus tard, l’assureur recontacte les assurés pour corriger le tir. Le mal est fait : les assurés ont pris une semaine de « vacances » pour pouvoir procéder le tout. Or, l’assureur aurait eu à tout payer et offre donc de dédommager à l’heure les assurés pour les travaux Lire la suite…

Un homme et son boyau

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Pour certains hommes, le boyau d’arrosage est très important. Celui qui sert à nettoyer l’entrée. Bon évidemment ce sont des mœurs qui se perdent, heureusement, alors que le balai devrait être préconisé, de grâce. Toujours dans l’optique de vous présenter des situations concrètes d’impacts directs et quotidiens du travail d’un courtier d’assurance, je vous présente cette semaine l’histoire d’un homme et son boyau. C’est un client qui contacte son courtier suite à un dommage par l’eau qui remplit le sous-sol de son immeuble à revenus. Les dommages sont plutôt considérables. Après quelques recherches, l’assureur affirme que la perte n’est pas recevable. Le client n’a pas les protections suffisantes pour être indemnisé. Il faut comprendre que les couvertures sont souvent moins étendues sur des immeubles à revenus que sur des contrats de types propriétaires occupants. L’homme accepte son sort et le Lire la suite…

L’homme qui plantait des arbres

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

Tel qu’indiqué dans le blogue de la semaine dernière, je vous exposerai par des dossiers divers pendant les prochaines semaines, le travail d’un courtier d’assurance indépendant des compagnies lors d’une réclamation. Évidemment, les noms des clients et des compagnies seront soustraits des dossiers. L’assuré, un octogénaire client du bureau depuis plus de 30 ans, contacte son courtier un matin dans un énervement qui ne lui est pas coutume. Un homme a perdu le contrôle de son véhicule et est allé heurter un arbre sur le terrain de notre assuré. La pelouse, le système d’irrigation et l’arbre sont endommagés. La plupart des gens ne s’en feraient pas. Ils replaceraient la tourbe et ramasseraient les branches cassées. Mais le client ne l’entendait pas ainsi, et pour cause. Chez lui, tout est symétrique dans cette maison qu’il a construite de ses mains il Lire la suite…

Les frais de condos les moins cher svp

Charles-Antoine Carra Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra

C’est connu. Le point à surveiller lorsqu’on achète un condo, ce sont les frais de condos. Ils doivent être au minimum, sinon c’est de l’argent payé dans le vide. Caricature? Pas tant… En effet, quiconque a déjà voulu acheter une copropriété a regardé le niveau des frais de condos. Pendant ce temps, trop de propriétaires cherchent à conserver les frais au minimum. Pourtant, dans le mot copropriétaire, il y a propriétaire. Et si vous étiez propriétaire unique, vous chercheriez à couper les coins ronds autant? Vous êtes à une réunion de copropriétaires. Ils sont une dizaine de propriétaires autour de vous : 2 étudiants, 3 jeunes professionnels, 2 propriétaires-investisseurs non occupants, une mère monoparentale et 2 retraités. Ajoutez à cela une entreprise qui détient 5 logis qu’elle loue. Tous ont leur propre raison de voir leurs frais de condos réduits Lire la suite…

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9