Conduire aux États-Unis peut vous conduire vers la ruine… ou la prison…

Conduire aux États-Unis peut vous conduire vers la ruine… ou la prison…

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, , , , , , , , ,

« Ce pourrait être aussi à bord de votre voiture… vous vous endormez… et... »

Cette semaine, un conducteur de camion québécois est passé à un cheveu de passer 20 ans de sa vie en prison. La cause? Il aurait provoqué un carambolage en roulant de façon imprudente en n’ajustant pas suffisamment sa conduite aux conditions routières. En effet, la météo aurait été particulièrement difficile à ce moment.

Ça s’est passé au Wyoming le 20 avril dernier. Alex Dragaystev, un camionneur longueuillois, a provoqué un carambolage monstre dans lequel ont été impliqués plus de 60 véhicules. Malheureusement, au-delà de la tôle fripée, plusieurs blessés et deux morts…

L’homme a d’abord été accusé d’homicide involontaire. Une accusation passible de 20 ans de prison aux États-Unis. Heureusement, il semble qu’il s’en sortira avec une amende… de 60 $.

Malgré ce soulagement, le conducteur n’en est pas au bout de ses peines et son employeur non plus. En effet, les poursuites criminelles tomberont probablement, mais pas les poursuites civiles. Et elles seront salées.

Vous n’êtes pas conducteur de camion? N’arrêtez pas de lire pour autant. La situation dans laquelle se retrouve M. Dragaystev pourrait très bien devenir la vôtre… dès que vous franchirez la frontière québécoise.

Si les conducteurs québécois peuvent conduire l’esprit tranquille, il faut remercier la loi sur l’assurance automobile au Québec. Celle-ci stipule que ce sera la SAAQ qui va indemniser les blessures corporelles lors d’un accident automobile au Québec. Il en est tout autre aux États-Unis.

Alors voilà, le conducteur fautif aux États-Unis va non seulement se faire poursuivre, mais il se fera beaucoup plus poursuivre que si l’accident avait eu lieu au Québec pour plusieurs raisons :

  1. Le système de santé n’est pas gratuit aux États-Unis, la facture s’ajoutera à la poursuite
  2. Le taux de change… votre responsabilité civile de votre contrat automobile à 2 M$ ne vaut que 1.6 M$ actuellement, car il coûte 1.21 $CAD pour acheter 1 $US.
  3. Les poursuites sont inflationnistes aux États-Unis. Chaque poursuite remportée par les avocats américains (qui sont reconnus pour être efficaces dans ces situations) fait atteindre de nouveaux standards élevés chaque fois pour la prochaine poursuite. Au Québec, la SAAQ est en situation de monopole et fixe à un niveau beaucoup plus bas la valeur d’une vie ou de douleurs permanentes.
  4. La notion de choc post-traumatique est généralement beaucoup plus monnayée aux États-Unis qu’au Québec.
  5. Les frais d’avocats dépensés aux États-Unis ne sont pas en su du montant d’assurance comme c’est le cas pour les poursuites au Québec.

Imaginez-vous maintenant la facture pour 25 blessés et 2 morts : 27 factures de frais médicaux. On y ajoute des frais d’avocats. Des compensations financières pour la perte de revenus de ces 27 personnes (calculez le salaire perdu par un mort ou quelqu’un rendu inapte au travail). On y ajoute des frais d’avocats. Les frais reliés aux chocs post-traumatiques de l’ensemble des accidentés, on y ajoute des frais d’avocats, médicaux et de psychologues… et ajoutez les factures des dommages à tous les véhicules qui pourraient vous être présentées… avec des frais d’avocats.

Alors voilà. Qu’a-t-il de bien différent de vous ce conducteur de camions? Votre VR pourrait faire passablement de dommages advenant que vous perdiez le contrôle comme le camionneur… Ce pourrait être aussi à bord de votre voiture… vous vous endormez… et…

La solution? L’assurance Umbrella. Qui fera augmenter votre responsabilité civile à 3, 4 ou même 10 millions… pour moins cher que vous ne le pensez et qui protégera votre patrimoine familial pour lequel vous avez travaillé fort.

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers