On s’en va dans le Sud, sans assurance

On s’en va dans le Sud, sans assurance

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, , ,

« De toute façon, votre fameuse « carte soleil » doit bien payer quelque chose. Après tout, on paye assez cher d’impôts…tsé. »

h

Que l’hiver soit chaud, froid, enneigé, pluvieux ou sec, gris ou blanc, il est toujours trop long. Les journées ont beau rallonger depuis le 21 décembre, point culminant de la noirceur, elles n’allongent pas assez rapidement à notre goût. Si l’on a plus que 17 $ pour aller dans le Sud, il y a une solution : quitter l’hiver québécois et aller se prélasser sur les chaudes plages de nos voisins d’en bas. Voici la liste des choses à prévoir dans sa valise :

  1. Vêtements légers
  2. Sandales
  3. Crème solaire
  4. Serviette de plage
  5. Passeport
  6. Frisbee

Tout se passera évidemment bien. Vous n’aurez aucun souci de santé, vous ne vous ouvrirez pas une main sur un corail, vous ne serez pas malade, vous n’aurez pas de coup de chaleur, pas de mauvaise chute après un record de cocktails, pas d’accident en scooter. Bref, vous n’avez certainement pas besoin d’une assurance voyage. De toute façon, vous pensez que vous êtes couvert par votre carte de crédit ou bien un plan quelconque au travail. De toute façon, votre fameuse « carte soleil » doit bien payer quelque chose. Après tout, on paye assez cher d’impôts…tsé.

Hé bien non.

La carte de crédit :

Votre carte de crédit peut comprendre d’importantes limitations au point de vue de la limite payable ainsi que des clauses restrictives, notamment d’avoir acheté votre voyage via ladite carte. Cela, sans compter que vous pourriez tout simplement NE PAS avoir souscrit la protection ou qu’elle ne soit pas incluse dans votre forfait de carte de crédit.

L’assurance maladie :

Sachez que lorsque vous sortez du pays, vous laissez jusqu’à 90 % des protections de l’assurance maladie à la maison. Dans le meilleur des cas, vous déboursez d’abord, et attendez le remboursement ensuite. Dans le pire des cas, vous assumez pas mal toute la facture. Une facture plutôt non négociable, dans une langue étrangère et une faible possibilité pour vous de faire valoir votre point de vue quant à une possible surfacturation. Par exemple, aux États-Unis, une journée d’hospitalisation peut coûter facilement 5000 $ par jour. Et l’assurance maladie, elle?

En fait, l’assurance maladie couvre :

  1. Jusqu’à concurrence de 100 $ CA par jour d’hospitalisation
  2. Jusqu’à concurrence de 50 $ CA par jour pour les soins reçus à la consultation externe d’un hôpital.

On est donc loin du compte…

Votre plan de groupe au travail :

Celui-ci peut en général bien vous couvrir. Pour cela, toutefois, il vous faudra consulter bien attentivement votre couverture et, au besoin, contacter votre représentant.

Pour un voyage plus sécuritaire, visitez donc notre page ou contactez-nous au 1 877-853-2475 pour souscrire à une assurance voyage des plus complètes!

Sur ce, have a great trip, buen viaje, boa viagem, buon viaggio!

Quelques faits saillants d’une police d’assurance pour une couverture médicale jusqu’à 5 000 000:

– Les frais d’hospitalisation;
– Les honoraires d’un médecin;
Le transport aérien d’urgence et le transport de retour à votre domicile;
– Les services diagnostics;
– Les services paramédicaux, notamment la chiropractie et l’ostéopathie;
– Les médicaments d’ordonnance;
– Les services d’ambulance;
– Les appareils médicaux;
– Les soins dentaires;
– Le rapatriement de la dépouille;
– L’accompagnement d’un enfant.

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers