Est-ce que votre bateau est bien assuré?

Est-ce que votre bateau est bien assuré?

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, , , ,

« Si cette clause n’a pas été analysée adéquatement, l’assureur pourrait refuser de payer la réclamation. »

h

Pour plusieurs assurés, le bonheur estival entre en corrélation directe avec l’utilisation de leur bateau. Que ce soit pour la navigation, pour y dormir, pour faire du ski nautique, du wakeboard, du surfboard, pour boire une bière ou un verre de vin, pour se baigner et pour pêcher, le beau temps et ces activités peuvent malheureusement créer certains incidents pouvant causer des dommages à votre bateau ou à autrui.

Je vous invite à regarder 5 points bien précis qui vous permettront d’évaluer la qualité de votre contrat d’assurance bateau :

1. Valeur agréée et montant d’assurance

Réservée en général aux bateaux plus récents, cette protection peut parfois s’étendre sur une dizaine d’années. C’est une excellente protection qui vous permet de figer dans le temps la valeur de votre bateau au moment de son achat. L’assureur – et vous par surcroît – vous entendrez à l’avance sur un montant fixe payable en cas de perte totale éventuelle.

2. Indemnisation en cas de perte partielle

L’indemnisation sans dépréciation en cas de perte partielle est généralement la première protection à prendre le bord (pour employer l’expression consacrée). Malheureusement, d’ailleurs, car c’est une protection d’une importance capitale. Contrairement à l’assurance automobile dont vous n’aurez généralement pas un sou à débourser pour la réparation de votre véhicule (hormis la franchise), votre collision en bateau pourrait vous coûter cher, même si vous êtes assurés. En effet, si votre contrat ne contient pas l’indemnisation SANS dépréciation, c’est donc dire que vous serez (en gros) indemnisé en fonction d’un ratio de la durée de vie utile restante des composantes abîmées de votre bateau et ainsi subir une perte d’argent importante.

3. Avenants de conducteurs

Prenons l’exemple d’un propriétaire de bateau qui est l’UNIQUE conducteur, car il tient à la protection de son bateau. Sauf une seule fois, au chalet. Et il y avait bien du monde. Il ne voulait pas avoir l’air trop plate alors il l’a prêté à son neveu préféré… Avait-il pris le temps de valider si le bateau est assuré, peu importe qui le conduit? Si cette clause n’a pas été analysée adéquatement, l’assureur pourrait refuser de payer la réclamation.

4. Avenants de protection contre le vol

Plusieurs assureurs n’assurent tout simplement pas votre bateau si celui-ci est sur une remorque non verrouillée. Certains assureurs vont même jusqu’à exiger certaines marques de cadenas bien précises. N’allez pas d’emblée croire que ce sont d’obscurs assureurs qui assurent des gens dont vous n’avez pas la connaissance. En effet, des joueurs majeurs en assurance bateau inscrivent ces clauses à leurs contrats. Si vous êtes de ceux qui dorment tranquilles en affirmant TOUJOURS verrouiller la main de leur remorque… le faites-vous aussi quand celle-ci est montée sur votre pick-up? Un simple arrêt au McDo au bord de la route… et à votre retour la remorque et le bateau sont disparus… Vous pourriez ne pas être assuré…

5. Les petits caractères

S’ils varient d’un assureur à l’autre, plusieurs de ces « petits caractères » qui composent un libellé d’assurance bateau vont se ressembler. Toutefois, à la lecture (ou relecture si vous avez déjà fait preuve de ce zèle) vous y trouverez peut-être d’autres points à prendre en considération. C’est à ce moment que vous devrez contacter votre courtier d’assurance pour éclaircir ces particularités ou faire modifier votre contrat ou assureur. Voici certains points à surveiller :

  • Zone et période de navigation
  • Obligation ou non de remplacer en cas de perte totale
  • Exclusions générales de gel et de vermine
  • Franchise applicable en cas de perte totale

Alors voilà, quand vous serez tenté de prendre le large avec le plus bas soumissionnaire, rappelez-vous que votre contrat au plus bas soumissionnaire ne signifie peut-être pas que vous avez la meilleure protection en main. Contactez sans hésiter votre courtier Lareau pour faire la lumière sur votre assurance bateau!

Ah oui, j’oubliais presque. Un petit clin d’œil de bateau à la commission Charbonneau :

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers