L’excellente, mais incomplète, Garantie Hôte de Airbnb

L’excellente, mais incomplète, Garantie Hôte de Airbnb

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, , , , , ,

« Cela vous permettra d’éviter des réclamations à votre assureur et si vous revenez chez vous et que votre visiteur était le mauvais numéro... »

h

Je citais, la semaine dernière, Airbnb, qui fait office de leader dans l’émergente économie de partage. La compagnie offre de mettre en relation des voyageurs à travers le monde pour profiter d’un pied à terre à l’endroit voulu, souvent à meilleurs coûts que les hôtels et fonctionnel comme leur propre maison. Une façon de vivre autrement le nouveau lieu de découverte. Il y avait toutefois un hic, l’assurance. C’était toutefois sans mentionner que Airbnb offre une Garantie Hôte. Cette garantie se présente comme suit : « Toujours comprise dans les réservations admissibles. Votre tranquillité d’esprit n’a pas de prix. C’est pourquoi nous ne vous la faisons pas payer. Sur Airbnb, chaque réservation admissible est couverte par notre Garantie Hôte, sans frais supplémentaire pour vous. Dormez à poings fermés. Vous le méritez bien. »

À plusieurs moments, Airbnb est claire en ce qui concerne sa Garantie Hôte : elle ne consiste pas en une police d’assurance et ne remplace en rien la nécessité d’avoir une police d’assurance lorsque l’on fait affaire avec Airbnb. Pourtant, sa portée est impressionnante. Mais voyons pourquoi il est nécessaire de s’assurer même si Airbnb pourrait régler une partie, sinon l’ensemble d’une facture d’un événement fâcheux…

En gros, les pertes couvertes sont attribuables à des dommages directs causés aux biens couverts durant la période de location faite via Airbnb et causés par les occupants. Je vous invite à lire la totale ICI, mais je vous en fais un résumé qui ne se veut pas exhaustif :

  1. La valeur à neuf n’est pas incluse : Une perte sera donc payable en fonction de la valeur réelle du bien. Par exemple, un divan sensé avoir une durée de vie de 10 ans ayant été détruit par un utilisateur (visiteur) d’Airbnb alors qu’il avait 5 ans serait payé environ à la moitié de sa valeur.
  2. L’utilisateur visiteur doit CAUSER le dommage. C’est donc dire, par exemple, qu’un feu d’origine électrique sur lequel le visiteur n’a aucune responsabilité, mais qui survient lors d’une location ne serait pas payé par la Garantie Hôte… et possiblement pas non plus par votre assureur (lire le blogue de la semaine dernière).
  3. Il n’est pas question de responsabilité civile. Un visiteur qui vous rendrait responsable d’une blessure corporelle à un voisin par exemple ne serait pas une perte payable par la Garantie Hôte. Votre responsabilité en tant qu’hôte non plus n’est pas couverte… donc un visiteur qui se blesserait sur vos lieux pourrait vous actionner…
  4. Plusieurs objets ne seront pas couverts ou couverts de façon limitée, notamment de l’argent, des animaux, les œuvres d’art…
  5. Le vol d’identité ne sera pas couvert (informez-vous auprès de votre courtier pour obtenir cette protection facultative souvent à bas prix).
  6. La disparition mystérieuse (du genre : où est donc mon ordinateur portable?) est également exclue de la garantie.
  7. Bon, pour finir, cette limitation n’affectera pas tout le monde… mais la Garantie Hôte est limitée à 800 000 Euros…

Au final, la Garantie Hôte d’Airbnb constitue un excellent complément à une police d’assurance. Cela vous permettra d’éviter des réclamations à votre assureur et si vous revenez chez vous et que votre visiteur était le mauvais numéro, vous devriez être compensé par Airbnb. Toutefois, il me faut vous répéter que pour être véritablement bien couvert, il vous FAUT mentionner ces activités à votre assureur. Bon voyage!

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers