Assurance auto : Vous voulez vérifier ma cote de crédit? Mais pourquoi?

Assurance auto : Vous voulez vérifier ma cote de crédit? Mais pourquoi?

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, ,

« Si je vous autorise à vérifier la cote de crédit, je serai pénalisé au même titre que lorsque je fais des demandes de crédit? »

h

Vous avez fait une soumission automobile dernièrement? Vous aurez à répondre à toutes sortes de questions : adresse, emploi, utilisation du véhicule, antécédents. Toutes sortes de questions qui, en général, semblent liées de près ou de loin à votre éventuel prix. Mais voilà que depuis quelques années, la question de la cote de crédit est demandée.

Afin de tarifier votre Toyota Corolla 2014, une multitude de facteurs sont pris en compte. Ces facteurs sont basés sur l’expérience d’un groupe similaire à votre situation. À ces facteurs, s’est ajoutée la cote de crédit depuis un peu moins de 10 ans. La raison : les études à ce sujet tendent à démontrer qu’une bonne cote de crédit (ce qui ne veut pas dire riche ou pauvre) donne de meilleurs clients pour un assureur… et que pour les attirer, il faut transformer cette bonne cote de crédit en rabais.

En gros, car les énoncés sont différents d’un assureur à l’autre, l’interlocuteur (le courtier ou l’agent d’assurance) vous demandera sous des termes plus procéduraux, « Est-ce que vous m’autorisez à vérifier votre dossier de crédit en échange de rabais? ».

À ce moment, les consommateurs ont deux réactions bien opposées :

1- Oui : Celui qui donne ses renseignements personnels dans des concours, qui éparpille ses renseignements personnels en multipliant les soumissions et qui fait confiance aux institutions. Celui qui, de toute façon, n’a rien à se reprocher donc « qu’est-ce-que-je-gagne-à-me-cacher? ».

2- Non : L’autre entretient un soin beaucoup plus jaloux de ses renseignements personnels. Il pose davantage de questions. Il est craintif et sent que la question le dénude, qu’elle franchit un pas de trop dans le processus, qui devrait être simple, de « juste-assurer-un-char ».

Qui a raison, qui a tort? En fait, c’est à vous de voir. Mais sachez qu’avec les institutions financières et les agences de crédit, vos secrets sont des secrets de polichinelle. Alors, aussi bien prendre le rabais.

La consultation du crédit… comme une demande de crédit?

C’est la principale réticence des clients : « si je vous autorise à vérifier la cote de crédit, je serai pénalisé au même titre que lorsque je fais des demandes de crédit ». Or, rien n’est plus faux. Les grandes institutions de crédit permettent la vérification d’un dossier de crédit et ce, sans en affecter la qualité. C’est donc dire que si votre préoccupation, c’est la santé de votre cote de crédit, soyez sans crainte… En fait, je vous invite même à consulter votre dossier de crédit en faisant venir de ces institutions leurs rapports à votre propos. En effet, il semblerait que des erreurs peuvent s’y glisser et que vous auriez tout intérêt à les faire corriger.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet sous forme de Q/R : ici

Pour en connaître davantage sur ce qu’est un dossier de crédit : ici

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers