Lagabière, une microbrasserie futée!

Lagabière, une microbrasserie futée!

by Vanessa Fortin

Libellés:, , , , , , , ,

« Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, tout le monde connait la boisson à base de houblon, mais qu’est-ce qui différencie une bière industrielle d’une bière artisanale?  »

15_08_13_Devant

Dans le Vieux St-Jean, sur la rue Richelieu, qui borde la rivière du même nom, se trouve la microbrasserie Lagabière, petit pub où on se sent immédiatement à l’aise dès qu’on en franchit la porte. On y reconnait l’ambiance des bars locaux : conviviale et accessible. Les deux frères Laganière, Francis et Sébastien, reflètent parfaitement l’atmosphère du bar. C’est leur 3e été en tant que propriétaire de Lagabière et les choses vont bon train.

Parce qu’aucune bonne histoire ne commence avec un verre d’eau

15_07_29_Photo 1

Les frères Laganière ont découvert leur passion pour la bière dans le garage de leurs parents, où ils en sont venus à brasser 100 litres de bière par 2 ou 3 semaines. Elle était d’ailleurs toute vendue avant même qu’elle ne soit prête, c’est à ce moment qu’ils ont eu la bonne idée d’en faire un pub! C’est en lisant des blogues et des livres, en suivant une petite formation d’une journée avec Pascal Desbiens, ancien propriétaire des Maîtres Brasseurs à Laval, et bien sûr, à force d’expérience,  qu’ils ont su développer leur propre technique.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, tout le monde connait la boisson à base de houblon, mais qu’est-ce qui différencie une bière industrielle d’une bière artisanale? « C’est l’amour qu’on met dedans », répond Francis, « C’est la qualité des ingrédients et le temps qu’on peut mettre sur un petit brassin qui fait la différence ». Les grosses brasseries ne peuvent pas se permettre tous les petits extras des bières de microbrasseries. D’ailleurs, une caisse d’oranges fraîches attendait justement d’être ajoutée au mélange d’une stout avec un malt chocolaté. C’est d’ailleurs cette bière qui se retrouvera au Festival des bières et saveurs de Chambly.

Jusqu’à maintenant, les propriétaires de Lagabière ont brassé une soixantaine de recettes, qui varient selon le gré des saisons et des demandes des clients. On peut certainement y trouver son compte, puisque le choix de bières est extrêmement varié : de la « D’Ale-I-Cinq », une blonde aux agrumes, à la « Boule Noire », une stout à l’avoine, en passant par « Ta meilleure », une bière rafraîchissante au sapin (qu’ils ont été cherchés eux-mêmes dans la forêt!), chaque consommateur y trouve son verre de mousse!

Et si on projette Lagabière dans l’avenir? Francis et Sébastien aimeraient éventuellement ouvrir une deuxième brasserie afin de fournir les restos du coin et embouteiller leur bière. « Sans devenir trop gros, en restant local ».

Ça tombe bien, chez Lareau, on adore ce qui est local : c’est authentique et ça se démarque par la qualité du produit. Alors voilà, ça donne le goût d’aller sur une terrasse et de profiter un peu de l’été qui tire à sa fin…

Santé!

15_08_13_Terrasse

Auteur Lareau - Vanessa Fortin
Vanessa Fortin

Coordonnatrice marketing