Miss Fresh : un vent de fraîcheur en alimentation!

Miss Fresh : un vent de fraîcheur en alimentation!

by Vanessa Fortin

Libellés:, , ,

« Les Québécois sont sensibilisés et désirent savoir ce qu’il y a dans leurs assiettes. »

L’alimentation a toujours été à l’image de la société. Ici, au Québec, on n’a pas toujours été – et nous ne sommes pas – que pâté chinois et poutine. « On est ce que l’on mange », si l’on pousse cette logique plus loin, on commencera par notre lègue amérindien : maïs, sucre, pomme de terre et lard (on n’est pas loin du steak, blé d’Inde, patates, tout de même). Mais nos richesses agricoles nous ont rapidement permis d’avoir à table de la volaille, du porc et du bœuf, en plus de plusieurs légumes frais – disponibles en saison seulement, à l’époque. Le reste du temps, on se débrouillait avec des légumes en conserves qu’on avait préalablement préparés. Puis, les années soixante ont marqué l’apparition de plusieurs chaînes de restaurants et du fameux fast-food.

Le contenu de notre assiette reflète également notre savoir et nos connaissances, aujourd’hui, avec l’émergence d’Internet, l’information est accessible en quelques clics. Le consommateur est donc plus informé, on le remarque d’ailleurs avec l’ascension en popularité des régimes végétariens et végétaliens et du penchant pour un menu plus santé. Les Québécois sont sensibilisés et désirent savoir ce qu’il y a dans leurs assiettes. On a également adopté un mode de vie beaucoup plus rapide, nous avons donc besoin d’une alimentation qui répond à tous ces nouveaux facteurs.

ingrédient

J’ai rencontré Marie-Eve Prévost, la cofondatrice de la jeune entreprise Miss Fresh – qui a démarré ses activités cet été! Elle m’explique que tout a commencé quand elle est allée rejoindre son frère en Australie. Elle est tombée en amour avec l’endroit, avec les gens et leur train de vie super relaxe (difficile de ne pas l’être quand tu habites au bord de la mer) et où l’équilibre vie et travail est exceptionnel. C’est au pays du soleil qu’elle a découvert un service de livraison de repas auquel son frère était abonné, et dont elle est également tombée amoureuse. « Je ne pouvais pas croire que ce concept n’était pas déjà répandu à Montréal, où le train de vie est tellement plus rapide! » Elle a alors saisi l’opportunité d’importer l’idée au Québec, c’est en faisant une étude de marché, qu’elle a découvert qu’à l’international, déjà 8 % de l’industrie alimentaire était en ligne, alors que ça n’allait même pas au-delà du 1 %, au Canada.

Vous vous ne sentez pas dans votre assiette?

Tout le monde a déjà vécu cette situation : vous arrivez du travail et vous essayez de trouver la motivation pour concocter un repas qui ne prendra pas une éternité à réaliser et qui ne négligera pas trop vos bonnes habitudes alimentaires. Miss Fresh est une solution repas, tout indiquée pour 2016. Intriguée par le concept, j’ai décidé de l’essayer. En allant sur le site de Miss Fresh, vous pouvez vous créer un compte et sélectionner l’abonnement qui vous convient le plus, soit de recevoir une boîte remplie d’aliments frais, majoritairement locaux de 3 ou 5 repas par semaine. Vous avez l’opportunité de choisir le nombre de portions que vous désirez recevoir, en option végétarienne ou avec viande. La boîte réfrigérée (elle peut garder la fraîcheur des aliments plus de 24 heures!) est faite à partir de matériaux recyclés et est 100 % recyclable. Cette dernière arrivera à votre porte et contiendra tous les ingrédients portionnés et nécessaires à votre recette, celle-ci se préparant en 30 minutes top chrono! Bien franchement, les trois recettes que j’ai reçues étaient tout simplement délicieuses et extrêmement faciles à reproduire. Les portions sont généreuses, il vous en reste donc amplement pour le lunch du lendemain, ou bien elles satisferont les plus gros appétits!

risotto

Laissez-vous traiter aux petits oignons

« C’est un concept qui plait beaucoup aux personnes âgées, qui souhaitent garder leur autonomie le plus longtemps possible, aux jeunes professionnels et aux célibataires, qui lorsqu’ils achètent un chou-fleur, sont obligés d’en manger pendant une semaine! »

On pourrait s’imaginer que ce beau concept a le prix qui va avec. Effectivement, si vous avez l’habitude de manger une canne de thon pour souper, vous trouverez ça cher, mais si vous préparez le même genre de repas, vous économiserez, en plus d’avoir des aliments d’une qualité remarquable! Sa venue au Canada étant assez récente, il y a beaucoup d’éducation à faire au niveau du service de livraison de repas «Les gens ne connaissent pas encore cela, mais on sait que ce qui va vraiment fonctionner, c’est le bouche-à-oreille. » Et que dit-on de Miss Fresh jusqu’à maintenant? « Le concept a des bénéfices qu’on n’anticipait même pas! Une femme nous a déjà dit que ça avait sauvé son mariage, car son mari ne l’aidait jamais dans la préparation des repas! »

dinde

Continuons donc sur la lancée du bouche-à-oreille. L’ayant moi-même testé, je vous confirme que c’est un service qui mérite d’être, à tout le moins, essayé, et possiblement à adopter! De plus, petit cadeau : Si vous entrez le code LAREAU30, vous aurez 30 $ de rabais sur votre première commande! Ça donne l’eau à la bouche, n’est-ce pas?

Auteur Lareau - Vanessa Fortin
Vanessa Fortin

Coordonnatrice marketing