La conduite à droite? - Blogue Lareau

La conduite à droite?

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, ,

« Toujours est-il que ces véhicules sont difficiles à assurer… sauf si vous appelez votre courtier Lareau. »

La «conduite à droite» est un terme utilisé à tort dans le monde du tuning. Comme la plupart des véhicules importés du Japon dans les années 2000 ont le siège du conducteur placé à droite de l’habitacle, les tuners se sont approprié le terme RHD, pour Right Hand Drive. En français, l’expression a été traduite par «Conduite à droite». S’il est vrai que le conducteur est à droite dans l’habitacle, dans les pays d’origine de ces véhicules, les conducteurs doivent emprunter la voie de gauche sur la chaussée. Alors qu’ici, comme dans la majorité des pays, nous conduisons à droite de la chaussée. En vrai, nous conduisons tous à droite…

Mais pourquoi conduisons-nous à gauche ou à droite?

Il semblerait que cela provienne anciennement d’un type de carriole populaire à l’époque et popularisé à travers le monde par les Américains. Or, probablement par opposition des idéaux, les Britanniques n’auraient jamais adhéré à ce type de carriole et auraient préféré un type qui se conduisait sur la voie de gauche, comme ils l’auraient toujours fait. Enfin… aujourd’hui, la grande majorité des pays conduit à droite de la chaussée. Il subsiste toutefois plusieurs pays, dont l’Inde, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon et plusieurs petites iles qui continuent de rouler «à l’envers». La majorité de ces pays ont le point commun d’être membres du Commonwealth, vestige de l’empire britannique. Plusieurs pays ont déjà «changé de côté» par le passé. Le dernier en lice serait le Yémen en 1977 (outre quelques iles ou colonies), qui passa de gauche à droite. Sait-on jamais, avec l’actuel gouvernement Harper et ses rapprochements monarchiques, peut-être le Canada sera-t-il tenté d’imiter prochainement la Grande-Bretagne en conduisant à gauche?

Driving standards historic

Screen Shot 2013-05-10 at 9.54.03 AM

Cela dit, même si on ne conduit plus sur la voie de gauche au Canada depuis 1947 (si on tient comte de Terre-Neuve qui ne joindra le Canada que deux ans plus tard), il est permis d’avoir un véhicule au volant à droite, mais évidemment en conduisant sur la voie de droite.

La plupart des véhicules au Québec dont le volant est à droite ont été importés brièvement dans les années 2000 par des importateurs de l’est de Montréal. En gros, il était possible d’importer des véhicules usagés de plus de 15 ans. Ceux-ci étaient généralement en très bon état, originaux (la Skyline, par exemple, ne s’est jamais vendue au Canada), et performants. Les normes antipollution du Japon étant plus strictes qu’ici, les véhicules vieillissants y sont rapidement retirés des routes. Ainsi, nous nous retrouvions en quelque sorte avec les véhicules polluants du Japon. Une sorte de cimetière à automobiles.

Mais ces véhicules ont eu un succès fou au Québec alors qu’en 5 ans, près de 3000 véhicules sont arrivés par conteneurs en provenance du Japon. En 2009, un moratoire sur l’immatriculation de ces véhicules mettait un terme à cette industrie et les derniers véhicules importés de la sorte sont des 1994. À l’époque, on a utilisé l’argument de la sécurité (ces véhicules étaient impliqués dans bon nombre d’accidents) et de l’environnement (les vieux véhicules sont plus polluants que les récents).

Or, ce qu’il est difficile d’évaluer réellement, c’est le réel impact de la « conduite à droite » dans le nombre d’accidents. En effet, les « RHD » étaient destinés à un public de tuners, qui apprécie habituellement la vitesse. Est-ce donc les conducteurs où les véhicules, ou une combinaison des deux facteurs? C’est également difficile d’évaluer si ces acheteurs de véhicules polluants auraient eu les moyens de se procurer des véhicules assez récents pour être moins polluants… Il y aurait peut-être eu des pressions de concessionnaires de véhicules usagés qui se voyaient amputer de certaines ventes…

Toujours est-il que ces véhicules sont difficiles à assurer… sauf si vous appelez votre courtier Lareau. L’équipe a développé un plan spécial et adapté aux conducteurs à droite. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre courtier Lareau sans tarder!

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers