Déneigement de toiture

Ahhhh la neige…

by Charles-Antoine Carra

« Car s’il est vrai que c’est un excellent exercice, c’est également une excellente façon de tomber de haut  »

Certains y voient un irrésistible manteau blanc, synonyme de réconfort, de nostalgie, de plaisir en famille. D’autres y voient des pieds mouillées, des grippes, de la slush, des maux de dos et des problèmes de stationnement.

 

Les assureurs, eux, y voient des risques d’effondrement de toit, de dommages à la structure et d’infiltration d’eau. À chacun son métier, comme on dit…

 

Enfin, si les assureurs craignent l’effondrement des toits, vous, de votre côté… vous pourrez aller humer l’air frais et dévêtir de son beau manteau blanc votre toiture. En plus d’être un excellent exercice – si vous n’êtes pas cardiaque – vous pourrez regarder de haut le voisinage, une perspective de vue plutôt rare, à moins que vous ne soyez maniaque de nettoyage de gouttières. Faites tout de même attention.

 

Car s’il est vrai que c’est un excellent exercice, c’est également une excellente façon de tomber de haut (dixit Annie Villeneuve). Et contrairement à ce que certains croient, il n’existe pas de « couverture (sans mauvais jeu de mot toiture/couverture) accident » sur une police résidentielle.

 

Mais bon, vous ferez attention, comme je vous connais. Alors vous pelletterez votre toit, tout ira bien, mais au printemps, quand vous irez justement nettoyer vos gouttières, vous vous rendrez compte que vous avez magané votre toit. Oui, c’est un risque couvert si vous êtes assuré sur une formule dite « tous risques ». Mais c’est plate pareil. Moins que tomber du toit… ça c’est vrai.

 

Mais si vous détestez vous mouiller les pieds et que vous n’êtes pas trop du type à vous éreinter sur un toit en vous brisant le dos, sachez que des entrepreneurs peuvent le faire pour vous. Ceux-ci ont habituellement l’équipement nécessaire et prennent les précautions pour ne pas abîmer votre toit. Prenez-en un qui est assuré et qui travaillera légitimement. De cette façon, advenant une blessure à un déneigeur, ce pourrait être assumé par la CSST et, s’il cause des dommages à votre toiture, par leur assureur. N’hésitez pas à demander un certificat d’assurance valide.

 

Et… si jamais vous oubliez de déneiger votre toit? Et… qu’il venait à s’effondrer? Votre assureur pourra vous couvrir. La plupart du temps sur une police de type « tous risques ». Vérifiez!

 

Conseil tiré de l’excellent site www.infoassurance.ca :

Pour éviter les dommages, restez attentif aux signes indiquant que la structure de votre toit subit une surcharge importante, par exemple :

Des fissures apparaissent sur les murs intérieurs;

Les portes intérieures s’ouvrent ou se ferment difficilement;

Des craquements inhabituels se font entendre;

Vous remarquez une déformation de votre plafond.

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers