Airbnb, mélange explosif avec l’assurance, à moins que…

Airbnb, mélange explosif avec l’assurance, à moins que…

by Charles-Antoine Carra

Libellés:, , , , , , , , , , ,

« Au niveau assurances, toutefois, il est normal de s’imaginer que de purs inconnus en visite dans une maison sont un risque plus grand pour l’assureur que la même famille bien connue depuis quelques années. »

h

Vous connaissez le principe et, si ce n’est pas le cas, laissez-moi vous l’expliquer brièvement : la mode est aux applications et aux sites internet vous permettant de mettre à profit votre résidence inutilisée. Ainsi, Airbnb, l’entreprise la plus connue et possiblement la plus efficace en la matière, vous permettra peut-être lors de vos prochaines vacances de découvrir de nouveaux endroits sur globe et, en même temps, vous pourrez payer une partie de vos vacances grâce à un autre utilisateur qui voulait visiter de la parenté et qui louera votre maison à… Laval, mettons.

C’est en général facile à utiliser, économique et technologiquement avancé. C’est pourquoi ça fonctionne. Ce qui est bien de cette façon de faire, c’est que si vous déclarez vos revenus, c’est parfaitement légal. Selon les provinces, vous devrez peut-être vous renseigner auprès du ministère du tourisme à savoir si vous nécessitez un permis pour quelques jours/semaines par année. Voilà pour le côté légal.

Au niveau assurances, toutefois, il est normal de s’imaginer que de purs inconnus en visite dans une maison sont un risque plus grand pour l’assureur que la même famille bien connue depuis quelques années. Il est donc normal de devoir informer son assureur d’autant plus que si on épluche son contrat d’assurance, on retrouvera généralement le texte qui suit (à peu de mots près) :

Exclusion générale : L’assureur ne couvrira pas les sinistres survenant lorsque les lieux assurés sont utilisés en tout ou en partie pour des activités professionnelles connues de l’assuré, mais non déclarées aux conditions particulières. Les activités professionnelles se définissent comme suit : Toute activité faisant l’objet d’une rémunération et exercée de manière continue ou régulière notamment un commerce, un métier, une profession libérale ou la location d’immeubles.

En peu de mots, un exemple frappant : vous ne serez pas couvert advenant un feu à votre résidence pendant qu’elle est louée sur un site de location court terme. Important à savoir n’est-ce pas?

Alors, que vous louiez votre résidence quelques fois seulement dans l’année ou que vous fassiez le calcul qu’il est plus payant et moins risqué de louer votre ancien condo à la semaine plutôt que sur un bail annuel, sachez que vous devrez aviser votre assureur pour qu’il y consente.

Le problème, c’est que peu d’assureurs vont accepter votre demande, à moins que vous n’appeliez votre courtier Lareau. Nous avons des ententes avec des assureurs qui accepteront votre demande. Leur tarification sera différente, mais ce ne sera rien en comparaison avec le risque que vous prenez si vous louez sans assurance…

En terminant, si vous désirez utiliser Airbnb pour visiter la planète sans toutefois louer votre maison en retour, prenez vos précautions d’usage et respectez les clauses de votre contrat d’assurance. Toutefois, pour les dommages que vous pourriez causer à la maison louée pour vos vacances, votre responsabilité civile viendra vous couvrir automatiquement partout dans le monde.

Auteur Lareau - Charles-Antoine Carra
Charles-Antoine Carra

Directeur - Service aux particuliers