Est-ce que ma piscine et mon spa sont couverts ?

Est-ce que ma piscine et mon spa sont couverts ?

by Gabrielle Côté

Libellés:, , ,

« La piscine creusée extérieure n’est pas couverte de la même façon avec tous les assureurs. »

Avec l’arrivée du beau temps, plusieurs procèderont à l’acquisition et l’installation d’une piscine extérieure ou d’un spa, et ce, afin de maximiser les chaudes journées de l’été.

De ce fait, avec cet ajout à votre résidence, il est important d’aviser votre courtier, afin qu’il puisse effectuer la modification adéquate à votre contrat d’assurance habitation et faire en sorte de vous protéger des situations pouvant survenir.

Votre piscine creusée
Tout d’abord, la piscine creusée extérieure n’est pas couverte de la même façon avec tous les assureurs. En effet, certains considèrent la piscine creusée extérieure comme étant partie intégrale du bâtiment, donc couverte aux mêmes conditions que ce dernier, alors que d’autres viennent l’exclure et elle doit donc être couverte spécifiquement par voie d’avenant.

Votre piscine hors-terre
En tout temps, la piscine hors-terre doit être mentionnée spécifiquement sur votre contrat par voie d’avenant, afin qu’une couverture d’assurance puisse être offerte.

Votre spa et son équipement
Tout comme la piscine hors-terre, le spa extérieur doit obligatoirement être mentionné, par voie d’avenant, à votre contrat, afin d’obtenir une couverture d’assurance.

Situations couvertes, si vous détenez l’avenant
La majorité des cas de réclamation rapportés et couverts par voie d’avenant sont associés aux dommages causés par le gel / dégel, principalement au printemps. En effet, la toile de la piscine devient plus fragile aux variations de température et peut se briser plus facilement, par le poids de la neige ou le choc de la glace sur les parois, causant même parfois des dommages à la structure.

De plus, certains assureurs couvrent les dommages causés par le choc d’objets, alors que d’autres les excluent. Par exemple une chaise qui tombe dans la piscine, tourbillonne causant des marques ou égratignures sur la toile.

Il est également important de savoir que l’indemnisation des piscines et spas extérieurs s’effectue en valeur dépréciée, c’est-à-dire qu’un pourcentage s’applique sur le coût de remplacement des biens et des équipements endommagés, et ce, basé sur le nombre d’hivers auquel ils ont été exposés.

Ce qui n’est pas couvert, même si vous détenez l’avenant
En ce qui a trait aux exclusions générales, la plupart des contrats comportent les mêmes, soit les dommages graduels produits de façon continue et répétée, ainsi que les dommages causés par des animaux nuisibles. Par exemple le ravage causé par un raton laveur qui tombe dans votre piscine qui se débat pour en ressortir occasionnant des dommages à la toile serait exclus.

De plus, les coûts de réfection ou de correction reliés à la malfaçon ou les défauts dans les matériaux ne sont pas couverts, ainsi que les dommages causés par les mouvements naturels du sol. Par exemple, les dommages causés suite à un glissement de terrain, tout comme l’évènement rencontré à Lac-des-Seize-Îles en avril dernier, seraient également exclus.

Conseils de prévention
Chaque année, plusieurs cas d’incidents sont répertoriés touchant les piscines privées, soit la chute d’un tiers en bordure de ladite piscine, ou encore toutes les histoires d’horreurs de noyades impliquant voisins ou amis s’étant aventurés dans la piscine.

Il est donc important de prendre des mesures, telles que clôturer les installations, éviter un accès facile à l’aire de baignade, apporter de la supervision et mandater une personne responsable pour la surveillance des enfants qui se baignent.

À cet effet, vous pouvez consulter le site de la Société de Sauvetage, lequel donne des précautions à prendre pour l’installation de votre piscine creusée ou hors-terre et la rendre inaccessible. De plus, le site du Gouvernement du Canada nous propose quelques conseils de prévention pour se baigner prudemment.

Mise à jour
Finalement, lorsque vous effectuez des investissements qui apportent des changements à votre situation, il est important d’aviser, afin que votre contrat d’assurance reflète votre réalité et que votre courtier indépendant puisse vous appuyer, intervenir et vous défendre en connaissance de cause en cas de perte.

Auteur Lareau - Gabrielle Côté
Gabrielle Côté

Gabrielle Côté est titulaire d'un baccalauréat de l'Université de Sherbrooke en ressources humaines. Elle a occupé divers postes au sein de l'équipe Lareau depuis 2007. Elle est présentement experte en sinistres depuis 2011.